Dreamspinner Press
February 5, 2019
ISBN: 978-1-64405-296-9

Cover art: Reese Dante

Translated: Marie A. Ambre
Genre: Contemporary romance, holiday

Available through:
Dreamspinner Press

Amazon
Barnes & Noble

Google Play

iBooks
Kobo

Scribd

Goodreads

La Couleur de ta Voix

22 jours avant Noël

 

— OH, BON sang ! m’exclamai-je, le regard fixe, horrifié par le gobelet de cidre chaud que j’avais renversé sur l’homme à laquelle je venais de l’acheter.

Il baissa les yeux sur son manteau et essuya distraitement le devant.

— Je suis désolé ! dis-je, ma voix sortant une octave plus haute que ce que j’eusse préféré. Je… quelqu’un m’a heurté par derrière…

Je me tournai afin de pointer le doigt derrière moi et j’éclaboussai à la place une dame qui se tenait là avec les dernières gouttes de ma boisson.

— Je suis désolé, madame.

Elle me jeta un coup d’œil torve et se fraya un chemin à travers la foule.

— Tout va bien, dit l’homme derrière moi.

Sa voix ressemblait à de l’ambre. Elle était scintillante, dorée, légèrement mélodique et dansait devant mes yeux.

— Non, non, non, protestai-je en me tournant une fois de plus vers l’étranger. J’ai renversé du cidre sur votre manteau !

— Ce n’est qu’un manteau, insista-t-il d’un ton doux.— Mais c’est un très beau manteau, conclus-je.

Merde. Il était comme un grand verre d’eau si je pouvais utiliser ce terme pour un homme. Il avait ce look rugueux rencontre GQ, pour lequel je craquais totalement, avec une mâchoire de tueur, de beaux cheveux et des yeux bruns.

— Ne… ah… ne le mettez pas dans le sèche-linge. La laine rétrécit, ajoutai-je.

Sa bouche se tordit comme s’il essayait de retenir un petit sourire

— Vous le saviez probablement.

Lui et tous ceux qui pouvaient lire une étiquette de vêtement !

— Je suis Bowen, ajoutai-je en poussant mon gobelet vers l’avant, le passant dans ma main gauche avant de tendre ma main à l’étranger

— Felix Hansen, dit-il en la prenant

— Hansen ou Handsome [1] ? demandai-je avant d’être certain de ressembler à un cerf pris dans des phares. J’ai dit cela à voix haute.

— Vous avez un nom de famille, demanda Felix en inclinant la tête d’un côté avec un sourire.

— Humm ? Oh oui. Euh… Merlin.

— Bowen Merlin ?

— C’est ça.

— Un sacré nom, commenta Felix en hochant la tête.

— Difficile à oublier.

Felix jeta un coup d’œil sur nos mains se serrant encore.

Je le relâchai brusquement.

Le marché de Noël dans mon nouveau lieu de résidence de Lancaster au New Hampshire avait été très amusant jusqu’à ce que j’atteigne le stand de la Pommeraie Snowy Ridge et que je me mette dans l’embarras. Arroser un homme avec un liquide chaud par accident, c’était une chose, mais essayer de flirter après coup ? Merde, qu’est-ce qui n’allait pas chez moi ? J’avais parfois l’impression qu’on m’avait laissé tomber sur la tête lorsque j’étais bébé.

Felix se retourna et rentra dans la tente.

Je fermai les yeux et serrai mes mains l’une contre l’autre, écrasant le gobelet entre elles. Je devais partir. Partir avant de faire de tout cela un fiasco…

— Tenez.

J’ouvris les yeux. Felix me tendait un nouveau gobelet, de la vapeur s’élevant du cidre chaud.

— Euh ?

Il tendit la main et dégagea doucement mon gobelet usé par la bagarre avant de la remplacer.

— Savourez, dit-il.

— Oh, mais attendez ! Je dois payer…

L’homme posa une main gantée sur le dessus du gobelet et arrêta mon mouvement brusque pour prendre mon portefeuille.

— Ne vous inquiétez pas pour cela.

— Mais je…

— Joyeuses fêtes, dit-il.

Sa voix s’enroula autour de moi comme une couverture d’une couleur chatoyante et chaude. Il enfouit sa bouche et son nez dans l’épaisse écharpe autour de son cou et retourna à son stand où les clients attendaient.

Je penchai la tête et le regardai partir. Felix jeta un regard en arrière dans ma direction, puis il se retourna pour remplir un gobelet de cidre.

Hum, peut-être que monsieur Handsome avait apprécié ma méthode de drague boiteuse.

 

© 2015-2019 C.S. Poe